Posté le : 08 septembre 2019 à 17:46

Où et comment randonner en période de chasse ?

La période de chasse est désormais ouverte depuis aujourd’hui, voici quelques conseils pour éviter l’accident et essayer d’apporter la meilleure cohabitation entre chasseurs et randonneurs.

  • Essayez de rester sur les sentiers et évitez de vous aventurer hors-sentiers. Les chasseurs s’attendent plus à trouver des randonneurs sur les sentiers qu’hors-sentiers.
  • Essayez de randonner dans un endroit qui est fréquenté par les randonneurs, un sentier connu par exemple. Cela permet d’être plus en sécurité, car les chausseurs ont probablement déjà vu des personnes dans ces endroits et sont plus vigilants.
  • Soyez visibles, notamment en portant des vêtements voyants. L’idéal est de porter un gilet fluorescent ou des couleurs vives.

Que faire si on entend des coups de fusil, si on entend des chiens aboyer ?

  • Essayez de faire connaître votre présence (en parlant fort, criant ou chantant par exemple) aux chasseurs en essayant de ne pas perturber la chasse.
  • Soyez visible en vous mettant dans un endroit dégagé, ne vous cachez pas.
  • Dès qu’un chasseur vous a repéré, allez à sa rencontre pour en savoir plus sur le périmètre de chasse. Demandez-lui ensuite :
  • Où se déroule la chasse.
  • S’il y a d’autres chasseurs et où sont ils approximativement.
  • S’il y a des zones à éviter et des zones où vous pouvez aller tranquillement.
  • La durée de la chasse.

Je tombe sur un panneau indiquant une chasse en cours sur mon parcours !

Parfois, des panneaux sont utilisés pour indiquer qu’une chasse est en cours. C’est souvent le cas sur les sentiers qui traversent la zone de chasse, d’où l’intérêt de rester sur les sentiers dans les zones « à risque ». Si vous vous retrouvez nez à nez devant une signalisation de ce type, il est fortement déconseillé de ne pas s’aventurer au delà de ce panneau, votre sécurité est en jeu !

Rebroussez chemin ou essayez de trouver une alternative pour continuer votre chemin.

Une bonne cohabitation est primordiale entre les chasseurs et les randonneurs VTT ou pédestres. En 2018, trop de victimes d’accidents de chasses ont été dénombrées malheureusement.

Vous avez aimez cet article ? Une question ? N’hésitez pas à commenter l’article en bas de page 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *